SGI Africa développe une nouvelle génération de centres commerciaux dans 8 pays d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique Centrale
Le 29 juillet dernier, Wendel a réalisé son premier investissement dans l’immobilier commercial en Afrique en finalisant l’acquisition de 40 % du capital de SGI Africa, aux côtés du groupe CFAO (40 %) et de FFC (20 %).

Pourquoi avons-nous choisi d'investir dans SGI Africa ?

SGI Africa est une société foncière panafricaine en forte croissance créée par CFAO pour accompagner son plan de développement dans la grande distribution. SGI Africa développe et opère des centres commerciaux, notamment sous sa marque PlaYce. La société, qui a inauguré fin 2015 le premier centre PlaYce en Côte d’Ivoire (PlaYce Marcory d’Abidjan), ambitionne de se développer dans 7 autres pays d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique Centrale : au Cameroun, en République du Congo, au Nigéria, au Ghana, au Gabon, au Sénégal et en République Démocratique du Congo. Au cours des 5 à 7 prochaines années, SGI Africa prévoit de construire une vingtaine de centres commerciaux, comprenant chacun un hypermarché ou un supermarché Carrefour, ainsi qu'un portefeuille de marques franchisées par CFAO. Ces projets représentent un investissement total d’environ 500 M€ qui sera financé par ses actionnaires et par recours à de la dette bancaire.
L'actionnariat de SGI Africa est désormais constitué de Wendel (40% du capital), CFAO (40%) et FFC (partenariat entre CDC International Capital et Qatar Investment Authority, 20 %). Ainsi, Wendel et CFAO co-contrôlent la société.
Wendel, au travers d’Oranje-Nassau Développement, a réalisé un premier investissement de l’ordre de 25 M€ dans SGI Africa et y investira, progressivement, jusqu’à 120 M€ au cours des prochaines années.

Après avoir investi dans IHS et dans Saham Group, Wendel réalise ainsi son troisième investissement direct en Afrique. Depuis 2013, Wendel aura ainsi investi plus de 800 M€ dans des entreprises africaines et est implanté à Casablanca, où les équipes de Wendel Africa étudient les opportunités d’investissement du Groupe sur le continent.

Credits : Raymond Djigla