Page 13 - WENDEL- Document de référence 2018
P. 13

ENTRETIEN  —  11




                                        Questions à André François-Poncet





                                                      Président du Directoire



                               Cela fait un peu plus d’un an que vous avez pris vos fonctions. Quel regard
                        portez-vous sur 2018 ?

                        AFP.      2018 a été une année très active pour Wendel. Nous avons beaucoup travaillé sur
                        la simplification de notre modèle d’entreprise. Nous visons en effet à constituer un portefeuille
                        de sociétés leaders, de taille significative, que nous pouvons accompagner dans la durée
                        aux côtés de dirigeants de talent que nous considérons comme des partenaires et que nous
                        associons au capital. Nous avons ainsi cédé nos petites participations dans de bonnes
                        conditions.

                        Cette rationalisation nous a permis de davantage concentrer nos moyens humains et financiers
                        sur nos sociétés importantes. Nous y jouons pleinement notre rôle d’actionnaire professionnel
                        en travaillant sur la gouvernance et les équipes de direction, en réinvestissant, parfois, des
                        capitaux supplémentaires comme nous l’avons fait pour Allied Universal avec une acquisition
                        structurante qui lui a permis de conforter sa position de leader de la sécurité en Amérique
                        du Nord. Nous avons également rééquilibré notre exposition au secteur coté en cédant 4,73 %
                        du capital de Bureau Veritas dont nous demeurons l’actionnaire de contrôle de long terme.
                        S’agissant de Wendel, notre Comité d’investissement a été renouvelé, nos fonctions centrales
                        renforcées.

                               Quel a été votre fil conducteur dans la conduite de ces actions ?

                        AFP.     Notre fil conducteur est la recherche de la performance et de l’excellence. Nous y
                        travaillons quotidiennement. Nous nous concentrons sur la gouvernance et le suivi de la
                        performance. Nos sociétés doivent se différencier, innover, fidéliser leurs clients, maîtriser
                        voire baisser leurs coûts et prendre de l’avance en conquérant des positions par acquisitions.
                        Le développement durable, au sens le plus large, à travers l’attention qui est portée par quelque
                        350 000 collaborateurs de nos sociétés, la probité, le respect de la conformité, la préservation
                        de l’environnement doivent devenir de vrais avantages concurrentiels ; c’est le cas par exemple
                        de notre société Stahl qui a fait le choix – couronné de succès – d’en faire l’un de ses principaux
                        moteurs de croissance. Nous avons ainsi créé une fonction de suivi opérationnel et renforcé
                        les Conseils d’administration afin d’élargir les expertises au service des entreprises.

                               Le Groupe dispose d’un important montant de liquidités. Quels types
                        d’investissements envisagez-vous ?

                                                                          (1)
                        AFP.     À la suite de cessions d’environ 1,5 milliard d’euros , Wendel dispose désormais d’un
                        portefeuille concentré, d’un bilan « de conquête », ainsi que du recul et du temps nécessaires.
                        Dans l’environnement international actuel, marqué par l’incertitude, notre équilibre liquidités/
                        dette nous place dans une excellente situation pour saisir les meilleures opportunités d’acquisition
                        pour le long terme nous permettant de créer de la valeur durable pour tous nos actionnaires.

                        (1) Comprend les cessions 2018 : CSP Technologies, Saham Group, Mecatherm et Nippon Oil Pump et 4.43 % du capital de Bureau Veritas pour un
                        montant de près de 1 Md d’euros ainsi que 480 M d’euros en 2019 des cessions de PlaYce, de titres Saint-Gobain et de la cession partielle attendue
                        d’Allied Universal.
                                                                                      WENDEL - Document de référence 2018
   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18