Entretien avec...

Interview
Précédent

André François-Poncet, Président du Directoire

Pourquoi avez-vous choisi de créer une nouvelle fonction de Directeurs généraux adjoints ? 

AFP. En septembre dernier, avec l’approbation du Conseil de surveillance, trois Directeurs généraux adjoints ont été nommés : Jérôme Michiels, Josselin de Roquemaurel et Félicie Thion de la Chaume afin de nous accompagner, David Darmon et moi-même, dans nos décisions au sein du Directoire. Nous évoluons dans un environnement de plus en plus complexe qui rend plus que jamais nécessaire la collégialité pour enrichir nos échanges et éviter les angles morts. Par ailleurs, comme nous le faisons dans nos sociétés dans le cadre de notre mission d’actionnaire de long terme, Wendel fait monter une nouvelle génération de talents qui accompagneront le Groupe demain. 

Quelles sont vos priorités pour les mois à venir ? 

AFP. En 2020, nous comptons poursuivre et intensifier nos efforts pour accélérer la création de valeur au sein de nos sociétés. Nos équipes d’investissement et nos Operating Partners accompagnent nos participations en mettant particulièrement l’accent sur la performance économique, le développement durable et la digitalisation. 

Certaines de nos participations sont très avancées dans leur démarche RSE, c’est, par exemple, le cas de Stahl qui en a fait un axe fort de sa stratégie et qui a compris, depuis longtemps, que transparence et confiance étaient clés pour le consommateur final. La confiance figure au cœur du modèle de Bureau Veritas, notre premier actif, dont nous sommes le partenaire depuis vingt-trois ans. 

Nous allons également nous concentrer sur le développement de Crisis Prevention Institute que nous venons d’acquérir aux États-Unis. Nous travaillons aussi très activement au développement du Wendel Lab, qui est un projet piloté par Stéphanie Besnier. Il s’agit d’investir dans des fonds spécialisés dans des entreprises à forte croissance, innovantes, avec une dominante high tech, afin de nous rapprocher de cet écosystème et créer des synergies pour notre activité  d’investissement et nos sociétés en portefeuille.

Nous poursuivons également l’analyse de nouveaux investissements directs, dont les qualités intrinsèques doivent répondre à nos exigences.

Crédit : Henrike Stahl

Tous les articles

Archives