La feuille de route du Directoire pour les quatre prochaines années sera focalisée sur la diversification du portefeuille de Wendel, avec un équilibre entre actifs cotés et actifs non cotés, à travers le déploiement de capitaux vers des marchés de croissance, sans écarter la possibilité d’investissements opportunistes.

Le Groupe vise la constitution d’un portefeuille de sept à dix sociétés, avec de nouveaux investissements dirigés sur l’Europe de l’Ouest, notamment la France, ainsi que sur l’Amérique du Nord, et sur des profils ESG (Environnement, Social, Gouvernance) en amélioration.

Le montant unitaire des investissements en fonds propres de Wendel devrait être compris entre 150 et 500 millions d'euros visant des prises de participation majoritaires, de contrôle ou minoritaires importantes dans des sociétés non cotées ou cotées. Wendel envisage également de plus petits montants d’investissements sur des marchés en croissance.

Fidèle à son positionnement d’investisseur de long terme, Wendel cherchera à être un actionnaire important doté de sièges au sein des conseils d’administration et des comités cruciaux, aux côtés de partenaires qui partagent sa philosophie.

Sur le plan sectoriel, Wendel recherche des sociétés détenant des positions fortes ou évoluant dans des secteurs en développement qui présentent des perspectives de croissance à long terme et disposent d’un pouvoir de renégociation des prix de vente (pricing power). Wendel devrait généralement rester à l’écart des actifs très cycliques ou à forte intensité capitalistique, et rechercher des sociétés qui ont démontré une résilience à travers les cycles économiques (et durant la pandémie).

Parmi les secteurs attrayants qui satisfont ces critères figurent, par exemple, les services technologiques et les logiciels, les services aux entreprises, la santé et les activités industrielles à valeur ajoutée. Néanmoins, Wendel demeure opportuniste et pourrait saisir des situations dans d’autres secteurs qui par ailleurs répondent à ses critères d’investissement.

Dans le cadre de son engagement ESG et de sa feuille de route ESG publiée en 2020, Wendel envisagera d'investir dans des actifs qui ont un impact positif sur la société au sens large.

 

Wendel Lab

Dans le cadre notamment de l'initiative Wendel Lab, Wendel souhaite davantage s'exposer à la croissance de demain, principalement en souscrivant des engagements auprès de plusieurs fonds d'investissement technologiques de grande qualité. À terme, cette catégorie d'actifs devrait représenter 5 à 10 % de l'actif net réévalué. L'objectif du Wendel Lab est multiple : non seulement il permet une diversification du portefeuille en s'exposant à des actifs en forte croissance, généralement à composante digitale ou possédant des modèles d'affaires disruptifs, mais aussi à améliorer la connaissance de ses équipes et celle de ses sociétés de portefeuille sur les innovations technologiques pouvant impacter ou améliorer leurs profils de création de valeur.

 

Wendel investit pour le long terme, comme actionnaire majoritaire ou de premier rang, principalement dans des sociétés non cotées ayant des positions de leader, afin d'accélérer leur croissance et leur développement.

Profil des investissements

Disposant de capitaux permanents, Wendel investit sur le long terme comme actionnaire majoritaire ou de premier rang principalement dans des sociétés non cotées, ayant des positions de leader, afin d’accélérer leur croissance et leur développement.

Le groupe Wendel a un modèle d’investissement focalisé sur des entreprises qui regrouperont un maximum de caractéristiques suivantes :

  • des entreprises qui sont en adéquation avec les valeurs ESG et l'éthique de Wendel ;
  • menant des activités s’appuyant sur une ou plusieurs grandes tendances économiques de long terme permettant d’envisager une détention au long cours, pouvant le cas échéant aller au-delà de 15 à 20 ans ;
  • dans des pays bien connus de Wendel : en Europe, en particulier en France, et en Amérique du Nord (États-Unis et Canada) ;
  • ayant des expositions très internationales ou une stratégie de croissance internationale ;
  • représentant idéalement un investissement initial généralement compris entre 150 M€ et 500 M€. Des investissements de plus petites tailles sont également envisagés directement ou indirectement, notamment au travers du Wendel Lab ;
  • dirigées par des équipes managériales expérimentées et de premier plan qui partagent la vision de Wendel ;
  • parmi les leaders de leurs marchés ;
  • dans des secteurs à fortes barrières à l’entrée ;
  • avec de solides fondamentaux et notamment des cash-flows prévisibles et récurrents ;
  • et présentant un fort potentiel de croissance rentable, et à long terme, passant à la fois par la croissance organique et par des acquisitions relutives.

Fidèle à son positionnement d’investisseur de long terme, Wendel cherchera à être un actionnaire important doté de sièges au sein des conseils d’administration et des comités cruciaux, aux côtés de partenaires qui partagent sa philosophie. Wendel privilégiera des situations spécifiques telles que :

  • contrôle ou co-contrôle immédiat ou par étapes ;
  • besoin d’un actionnaire de référence de long terme ;
  • réinvestissement possible dans la durée pour accompagner la croissance externe ou organique.

 

Acquisitions réalisées par les filiales et participations

La croissance par acquisition fait partie intégrante du modèle de développement des sociétés du Groupe. Si les projets de croissance externe ont été ralentis en 2020 principalement à cause de la crise sanitaire, le flux d'opportunités reste fourni et les sociétés de portefeuille comprennent toutes dans leur plan de développement une part non négligeable de leur croissance avec des acquisitions, généralement de petite et moyenne tailles, qui restent les plus créatrices de valeur.

Les équipes de Wendel accompagnent les sociétés du Groupe dans la recherche d’acquisitions, dans le déploiement de leur stratégie de croissance externe, ainsi que dans la mise en place des financements nécessaires.

Un modèle entrepreneurial

Wendel croit en l’efficacité de l’association des équipes dirigeantes à la création de valeur. Ils sont ainsi soumis aux risques et associés aux bénéfices de ces investissements sur leur patrimoine propre.

Pour les filiales et participations cotées (Bureau Veritas), il existe des plans d’attribution d’options de souscription et d’achat et/ou des plans d’attribution d’actions gratuites.

Pour les filiales non cotées (Constantia Flexibles, Crisis Prevention Institute, Cromology, IHS Towers et Stahl), la politique d’association des équipes de direction repose sur un système de co-investissement par lequel les managers sont amenés à investir personnellement des sommes significatives aux côtés de Wendel. 

Success Stories : développer les sociétés
dans la durée pour en faire des leaders

Wendel accompagne les sociétés sur le très long terme comme Capgemini ou BioMérieux. Il arrive que sa détention soit de plus courte durée. Mais chaque décision est prise dans l’intérêt durable de l’entreprise. Wendel favorise les acquisitions et les investissements industriels et porte une attention constante à l’innovation.

  • Capgemini : 1982-2006

    • 24 années de détention 
    • Création d’un leader mondial du consulting et des services IT
    • Chiffre d’affaires multiplié par 45
    • Mise en Bourse en 1985
    • Multiple d’investissement de 1,5x
    • Montant investi par Wendel : 1 290 millions d’euros
  • Biomérieux : 1988 - 2007

    • 19 années de détention
    • Création d’un acteur mondial des diagnostics in vitro ; leader mondial en microbiologie clinique et industrielle
    • 330 points d’amélioration de marge sur la période 2003-2007
    • Mise en Bourse en 2004
    • Multiple d’investissement de 4,4x
    • Montant investi par Wendel : 106 millions d’euros
  • Editis : 2004-2008

    • 4 années de détention
    • 400 points d’amélioration de marge sur la période
    • 6 acquisitions
    • Cession à un acteur industriel du secteur de l’édition, le groupe espagnol Planeta
    • Multiple d’investissement de 2,7x
    • Montant investi par Wendel : 183 millions d’euros
  • Stallergènes : 1993-2010

    • 17 années de détention
    • Création du leader mondial de l’immunothérapie allergénique
    • Chiffre d’affaires multiplié par 10
    • Cession à une société d’investissement familiale à forte spécialisation industrielle (Ares Life Sciences, fondée par la famille Bertarelli)
    • Multiple d’investissement de 35x
    • Montant investi par Wendel : 12 millions d’euros
  • Deutsh : 2006-2012

    • 6 années de détention
    • Soutien constant à l’innovation dans la crise
    • 500 points d’amélioration de marge sur la période
    • Cession au leader mondial de l’industrie de la connectivité, le groupe TE Connectivity
    • Multiple d’investissement de 2,5x
    • Montant investi par Wendel : 388 millions d’euros
  • Legrand : 2002-2013

    • 11 années de détention
    • Spécialiste mondial des infrastructures électriques et numériques du bâtiment
    • 2002-2012 : 55 % de croissance du chiffre d’affaires
    • Plus de 30 acquisitions
    • Introduction de nouveau en Bourse en 2006
    • Multiple d’investissement de 3,9x
    • Montant investi par Wendel : 659 millions d’euros