Wendel Lab

Dossier
Précédent

La stratégie d’investissement de Wendel est de se focaliser sur des cibles de taille significative. La philosophie du Groupe est d’être le partenaire dans la durée de sociétés leaders sur leurs marchés respectifs. C’est le cas de Bureau Veritas, deuxième groupe mondial de services d’inspection, de certification et d’essais en laboratoire, Stahl, leader des traitements chimiques pour le cuir, ou encore Allied Universal, leader sur le marché américain des services de sécurité. Avec le « Wendel Lab », Wendel explore donc de nouveaux territoires...

En 2013, Wendel a créé le « Wendel Lab » sous l’impulsion de Bernard Gautier, membre du Directoire, pour répondre à une volonté du Groupe d’amélioration continue de sa connaissance des nouveaux modèles économiques et des technologies disruptives. Pour Bernard Gautier, le « Wendel Lab » est « un laboratoire d’expérimentation pour suivre les tendances de secteurs émergents et, potentiellement, saisir des opportunités d’acquisition pour nos sociétés en portefeuille, voire pour Wendel, afin de créer de la valeur. »

La stratégie de Wendel dans ce secteur, en cohérence avec sa stratégie coeur d’investissement, est d’investir dans quelques fonds afin de démultiplier ses sources d’expertises. Ainsi, Wendel a investi des premiers montants au sein d’Innovation Endeavors, aux États-Unis, Quadrille Capital, en France, ou encore Invascent, en Inde. Les montants investis sont de l’ordre d’environ 20 - 30 millions d’euros par fonds.

« Le Wendel Lab enrichit notre savoir-faire et notre connaissance des technologies fortement innovantes. En tant qu’investisseur de long terme à la recherche des leaders d’aujourd’hui et de demain, nous nous devons de comprendre cet environnement », souligne Bernard Gautier.

En effet, à travers le « Lab », Wendel soutient des sociétés qui sont en phase de développement et qui connaissent une croissance exponentielle, à l’image des start-ups. Par exemple, la société Yext, créée à New York en 2006, spécialisée dans la gestion de marque en ligne. Douze ans après sa création, cette entreprise, sous l’égide d'Innovation Endeavors dont Wendel est investisseur, a été introduite à la Bourse de New York, à l’heure où le nombre d’entreprises cotées a été divisé par deux en vingt ans à Wall Street.

Wendel conçoit aussi le « Lab » comme un outil d’aide au développement des sociétés de son portefeuille et pourra être à ce titre une source d’expertise pour les Operating Partners, fonction nouvellement créée au sein de l’équipe d’investissement.

Stéphanie Besnier, directeur associé et membre du Comité d’investissement, indique que le « Lab »  est « un outil précieux pour détecter les modèles disruptifs qui émergent au sein de secteurs d’activité. Le « Lab » nous donne accès à plusieurs milliers de start-ups qui ont été analysées et sont suivies par les fonds dans lesquels nous avons investis. Nous sommes ainsi mieux équipés pour identifier les risques et opportunités de nouveaux business models lorsque nous analysons un projet d’investissement ».

Observer les (r) évolutions industrielles et technologiques, saisir des opportunités d’investissement, rencontrer les acteurs de demain... les enjeux du « Wendel Lab » sont, in fine, multiples et s’inscrivent dans une démarche de long-terme.

 
Légende de gauche à droite : Bernard Gautier, Stéphanie Besnier
 Crédits : Henrike Stahl

Tous les articles

Archives